Le sport Les activités au grand air

Tour de France Femmes avec Zwift 2022 : le grand test !

Du 24 au 31 juillet 2022, six étapes (sur les 8 au programme) du Tour de France Femmes avec Zwift traverseront le Grand Est. Une aubaine pour découvrir ou redécouvrir la région tout en suivant cette compétition. Pour cette première édition de la Grande Boucle version féminine, après un départ depuis Paris et les Champs-Élysées, les coureuses auront le privilège de sprinter, grimper et barouder de la Champagne à l’Alsace.

Alors que les coureuses pédalent et que la caravane passe, faites votre propre tour en suivant nos conseils de visites et les commentaires avisés de la directrice du Tour de France Femmes avec Zwift 2022, Marion Rousse !
Gonflez les pneus, graissez les chaînes et attachez vos casques, le départ est donné !

Le 26/07 — 133 km

Étape 3 Reims > Epernay :
La petite reine dans la Cité des Sacres

L’étape Reims - Épernay : jusqu’à la vigne d’arrivée !

Après un départ donné sous les tours de la cathédrale de Reims, les coureuses quittent la cité des sacres pour rouler sur les routes serpentantes des vignobles de Champagne. Épousant la forme des coteaux, elles promettent quelques faux plats et virages serrés. Avant d’entrer pour les derniers kilomètres à Épernay et faire sauter le bouchon, quelques raidars attendent les participantes. Comme nous le rappelle Marion Rousse, c’est ici qu’en 2019, Julian Alaphilippe s’était échappé pour remporter la course et revêtir son premier maillot jaune. Cela donnera peut-être quelques idées aux attaquantes ?

Notre petit tour : entre les pierres et la grappe

De Reims à Épernay, une voie royale du blanc des pierres au vert des vignes s’ouvre devant nous. On commence de manière princière, en poussant les portes de la cathédrale Notre-Dame-de-Reims. C’est ici que furent couronnés 30 rois français. Non loin de là, le faste du Palais de Tau et les trésors royaux qu’il renferme viennent couronner cette visite de Reims. Un dernier passage par la Basilique Saint-Rémi et la colline Saint-Nicaise, deux autres sites rémois inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO et l’aventure au cœur des vignobles de Champagne peut commencer.

Sur cette terre verte et prospère, les grandes maisons de Champagne abondent. Entre coteaux et châteaux, l’endroit est idéal pour se mettre au vert, un verre à la main.
Afin de découvrir ce terroir champenois, nous visitons le centre culturel Pressoria d’Aÿ-Champagne.

Au fil des activités ludiques et des parcours immersifs, le champagne n’a bientôt plus de secret pour nous. Évidemment, après avoir appris comment ce vin pétillant se fabrique, nous avons envie de le goûter.Pour cela, nous nous rendons sur la très célèbre avenue de Champagne à Epernay. Le long de cette rue, quelques-unes des plus grandes maisons champenoises ont installé leur siège et invitent les curieux au palais raffiné à visiter leurs caves et goûter leurs cuvées. La dégustation terminée, nous traversons le Parc naturel régional de la Montagne de Reims, ses vignes et ses forêts : le décor parfait pour buller !

Votre séjour en Champagne

Le 27/07 — 126 km

Étape 4 Troyes > Bar-sur-Aube :
Un départ dès l’Aube

L’étape Troyes - Bar-sur-Aube : marquer l’étape d’une pierre blanche

Dans l’Aube, au départ de Troyes, les compétitrices s’apprêtent à rouler en terrain pas si conquis. À travers les vignes, le goudron a laissé place à des routes de craies blanches souvent très pentues.  Les coureuses rouleront pendant 12,9 km sur ces pistes uniques et emblématiques de Champagne. À l’approche de Bar-sur-Aube, selon Marion Rousse, la différence pourrait bien se faire sur l’une de ces portions caillouteuses. Attention aux glissades et aux nuages de poussière, bien que présentant peu de dénivelés, l’étape s’annonce mouvementée !

Notre petit tour : du verre vers le vert !

Dans l’Aube, nous nous préparons à voir du verre et de la nature ! Le verre, c’est à Troyes que nous le trouvons dans le musée du vitrail ainsi que dans les caves de champagne, deux grandes spécialités régionales. Notre exploration troyenne se poursuit entre les maisons médiévales à pans de bois du centre puis nous partons en périphérie de la ville pour découvrir les magasins d’usine.
Entre patrimoine et shopping notre cœur balance ! Mais pour ne pas finir dans le rouge, nous décidons de continuer notre route vers le vert des campagnes auboises. En chemin, entre forêts et vignobles, le verre croise le vert et nous nous arrêtons un instant pour visiter une nouvelle cave de champagne.

Nous suivons ensuite la route du vitrail ébloui par ce savoir-faire artisanal. Après avoir vu tant de couleurs, nous optons pour le vert, celui du Parc naturel régional de la forêt d’Orient. Entre les lacs, les bois et les étangs, nous prenons le temps de respirer l’air frais de cette réserve protégée. Une randonnée, une baignade et quelques jolis clichés, nous voilà repartis pour une journée pleine de sensations dans le parc d’attractions Nigloland situé à proximité.

Réservez votre séjour

Le 28/07 — 175 km

Étape 5 Bar-le-Duc > Saint-Dié-des-Vosges : En passant par la Lorraine

L’étape Bar-le-Duc - Saint-Dié-des-Vosges : mettre les choses à plat

Moins exigeante, cette étape entre Bar-le-Duc et Saint-Dié-des-Vosges arrive à point nommé ! Le terrain est relativement plat, les routes peu accidentées, mais pas question non plus de se reposer sur ses lauriers ! Cette course sera longue (175 km) et trois côtes viendront apporter leur lot de difficultés. Au bout du compte, seules celles qui auront bien su gérer la veille, sans y laisser trop de plumes, pourront prétendre à la victoire.

Le mot de Marion Rousse : “L’étape, pimentée de trois côtes, sera très longue à travers les départements de la Meuse, de la Meurthe-et-Moselle et des Vosges."

Notre petit tour : monter dans les tours

Alors que notre tour du Grand Est continue, en Lorraine, la route prend des airs de voyage dans le temps. À Bar-le-Duc, nous entrons au cœur d’une cité de la Renaissance. Devant le porche de l’église Saint-Étienne, sous les aiguilles de la Tour de l’Horloge, entre les murs du Château des ducs de Bar ou à l’ombre des hôtels particuliers, le décor est planté ! Cela tombe bien, l’histoire nous a toujours passionnés.

La suite de ce périple historique nous emmène au Moyen Âge à Domrémy-la-Pucelle, village natal de Jeanne d’Arc. Non loin de là, à Vaucouleurs, un musée lui est même consacré. Puis c’est au tour du château de Haroué et ses mirabelliers, du site archéologique de Grand et son amphithéâtre gallo-romain ainsi que des verreries artisanales de Vannes-le-Châtel de croiser notre chemin.

Oui, notre itinéraire n’a pas été dicté par la chronologie ! Tant d’époques traversées, nous a creusé l’appétit, nous trouvons donc une bonne table à Moyenmoutier en plein cœur du pays des Abbayes. Et autant vous dire qu’après un pâté lorrain, un morceau de munster et une part de tarte aux mirabelles, nous avons fait le plein d’énergie !

Votre séjour en Lorraine

Le 29/07 — 128 km

Étape 6 Saint-Dié-des-Vosges > Rosheim : L’Alsace en vigne de mire

L’étape Saint-Dié-des-Vosges - Rosheim : une montée toute en douceur

C’est à partir de cette sixième étape que les choses sérieuses commencent ! Grimpeuses et autres baroudeuses vont pouvoir montrer l’étendue de leur talent sur les premières côtes des vignobles alsaciens. Les sprinteuses quant à elles devront s’accrocher, le final se joue sur une côte de 6% juste avant l’arrivée à Rosheim. Avis aux amateurs de courses à suspense, sur le bord de la route : cette étape légèrement sinueuse au milieu des vignes risque bien de donner lieu à de belles et longues échappées !

Le mot de Marion Rousse : “La traversée du vignoble alsacien ne sera pas de tout repos et une échappée au long cours pourrait récompenser les baroudeuses aux dépens des sprinteuses”

Notre petit tour : hommages et cépages

Alors qu’à proximité, les coureuses parcourent la région et que la compétition fait rage, nous décidons de célébrer la paix et de lui rendre hommage. À Saint-Dié-des-Vosges, cette quête prend la forme d’une grande structure métallique, la Tour de la Liberté : un véritable symbole dans cette région à l’histoire mouvementée. La ville abrite également une sublime cathédrale en grès des Vosges et une usine dessinée par Le Corbusier que nous nous empressons d’immortaliser. En quittant le département des Vosges s’ensuit un passage par le mémorial Alsace-Moselle et le camp de concentration du Struthof, deux lieux chargés d’histoire où nous venons nous recueillir.

Émus et véritablement touchés par ces visites, nous décidons de célébrer l’amitié retrouvée entre les peuples. Nous passons donc des hommages à la découverte des cépages. De Barr à Molsheim, nous suivons la route des vins d’Alsace où découvertes des caves et dégustations nous attendent. Dans un décor de conte de fées où se mêlent vestiges de châteaux et cités fortifiées, nous terminons cette journée riche en émotions sur une note douce et acidulée. Avec le superbe Mont Saint Odile et son abbaye en toile de fond, nous admirons le soleil se coucher sur l’Alsace.

Réservez votre séjour

Le 30/07 — 127 km

Étape 7 Sélestat > Le Markstein :
Sur le toit de l’Alsace

L’étape Sélestat - Le Markstein : le bonheur des grimpeuses !

Si l’étape précédente a donné du fil à retordre aux sprinteuses et commencé à établir une hiérarchie en vue du sacre, le tronçon Sélestat-Le Markstein devrait presque venir sceller le classement final. Au programme : un départ tout doux jusqu’à Munster puis une ascension de trois des plus grands cols du massif des Vosges : le Petit Ballon, le Col de Platzerwasel et le Grand Ballon. Entre ces trois sommets, peu de repos. Il va donc falloir tenir la cadence jusqu’à la ligne d’arrivée du Markstein à plus de 1000 mètres d’altitude : une course assurément faite pour les grimpeuses !

Le mot de Marion Rousse : “Suivant la ligne de crête vers le Markstein, la route ne redescendra pas et une grande grimpeuse sera forcément sacrée”

Notre petit tour : côtoyer les sommets

Perché sur son éperon rocheux, le château du Haut-Koenigsbourg nous toise du regard depuis quelque temps déjà. Nous décidons donc de nous y rendre et de le prendre d’assaut. Et si le chemin n’est pas une mince affaire, à l’arrivée, surprise : le pont-levis est abaissé et la porte est ouverte. Nous n’aurions pas cru que ce mastodonte médiéval nous réserverait un accueil si chaleureux. Après avoir parcouru les salles du château et marché le long du chemin de ronde en profitant du superbe panorama, nous ne serions pas contre une petite récompense ! C’est à Munster que nous la trouvons, dans l’une des fromageries de la ville.

Et comme un fromage aussi bon que le Munster accompagné d’un cépage local est encore meilleur, nous reprenons la route des vins d’Alsace en direction des villages alsaciens de Riquewihr et Ribeauvillé. Ces deux cités médiévales sont également célèbres pour leurs marchés de Noël. Nous reviendrons donc pour les fêtes de fin d’année. En attendant, nous profitons du beau temps estival pour nous lancer dans une randonnée sur le point culminant d’Alsace : le Grand Ballon. Cette longue marche nous aura demandé beaucoup d’énergie ! Alors pour approcher les autres sommets alsaciens, comme le Markstein ou le Hohneck nous remontons en voiture pour emprunter la route des Crêtes. Et à la vue des dénivelés et de la hauteur, autant vous dire que nous sommes heureux d’avoir un moteur !

Votre séjour en Alsace

Le 31/07 — 123 km

Étape 8 Lure > la Super Planche des Belles Filles : Jouer avec le Ballon

L’étape Lure - la Super Planche des Belles Filles : un dernier effort pour les filles

Pour clôturer cette première édition du Tour de France Femmes avec Zwift, un passage mythique de la Grande Boucle, le Col du Ballon d’Alsace, attend les coureuses. Marion Rousse nous rappelle qu’en 1905, ce fut le premier col franchi par le tour. Un siècle plus tard, il accueille pour la première fois une épreuve cycliste féminine. Après avoir gravi quelques côtes et effectué cette ascension emblématique du Massif des Vosges, il ne restera plus qu’à rouler vers l’arrivée au sommet de la Super Planche des Belles Filles. Un final très attendu par la directrice du Tour de France Femmes avec Zwift qui voit une fille forte remporter cette dernière étape !

Notre petit tour : se mettre en piste

Pour clore notre tour dans le Grand Est, nous avons vu les choses en grand ! Dans un premier temps, nous nous sommes attaqués à l’ascension du Ballon d’Alsace, station de ski et sommet mythique de la région. Une fois là-haut, pour redescendre, plusieurs choix se sont offerts à nous ! Parapente, luge d’été, VTT… De quoi terminer ce voyage en faisant le plein de sensations !

Découvrez le Massif des Vosges

Le Tour de France Femmes avec Zwift

Cap à l’Est pour cette première édition du Tour de France Femmes avec Zwift ! La course traversa 3 régions et 11 départements, en faisant la part belle au Grand Est. Au total, ce sont 24 équipes de 6 coureuses qui prendront le départ au pied de la Tour Eiffel.

Le peloton s'élancera le 24 juillet pour 8 étapes où les difficultés s'accentueront jusqu'à la Super Planche des Belles Filles.
En savoir plus sur le parcours

Besojn d'inspirations ?